un brog qui parle trop

le taf

arrivée au boulot 8h15, mon collègue heureux de me voir un quart d’heure avant le top départ anticipe un peu dans les starting block et pars 10 minutes avant l’heure.

Moi tout seul assis dans une pièce de 3m2 à la peinture défraichie, jme dit qu’il va faire beau aujourd’hui…

12h32, l’heure de la collation, tout le monde est parti se restaurer et moi tout seul a mon bureau j’ai grave la dalle. je me dis qu’il faut bien attendre 13h à 13h30 pour pas avoir trop faim l’après midi.

12h43, j’ai attaqué mon repas pas aussi copieux que je l’imaginais le matin, je me plains a punkette, pour qu’elle m’amène des chips.

15h15 punkette refuse de m’ammener les chips tant attendu, j’ai faim, je chope ma ration de survie qui trainait dans le sac depuis le début du mois, une barre de twix, je me dis que ca ira que ca va me couper la faim…

16h30, plus rien a manger mais une faim de loup, que faire, prendre son mal en patience jusqu’a 19h30, en attendant on va matter un film.

18h28, le film est fini, que faire, que faire, je vais sur facebook voir les périples des gens qui eux, ont une vie interressante. J’abandonne au bout de 10 minutes, ya rien à voir.

18h30, je me décide a écrire un pti bout en attendant que les derniers employés sortent.

ah quelle belle journée au soleil de paris, en attendant moi j’ai faim !

19 août, 2010 à 18:30


Laisser un commentaire